9 mai 2019

Brexit : bâtiments industriels pour le port de Calais

Des bâtiments industriels suite au Brexit

Contexte : l’entrée en vigueur du Brexit, initialement prévue le 29 mars dernier et reportée depuis à la date butoir du 31 octobre 2019, imposera le rétablissement des contrôles douaniers dans les ports européens dans le cadre des échanges de marchandises avec le Royaume-Uni.

Enjeu : pour répondre à ce défi, le port de Calais a fait installer, en trois semaines, deux nouvelles plateformes de 165 et 212 m² réalisées par LEGOUPIL industrie et destinées aux contrôles douaniers et au Service d’Inspection Vétérinaire et Phytosanitaire (SIVEP). Après le 31 octobre, environ 5 % des poids lourds transitant par le port y seront contrôlés par près de 40 douaniers et une quinzaine de vétérinaires.

Solution Legoupil Industrie : [Master], deux bâtiments industriels de 165 et 212 m².

Conséquences du Brexit

S’il est désormais fixé au 31 octobre, les conséquences du Brexit pour les entreprises françaises sont déjà bien réelles. La Société d’Exploitation des Ports du Détroit (SEPD), qui exploite les ports de Calais et de Boulogne-sur-Mer, a dû faire construire très rapidement ces nouvelles plateformes dans le port de Calais pour répondre aux nouvelles obligations en matière de contrôles douaniers. La sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne se profilant a priori sans accord, implique le rétablissement des contrôles aux frontières : 372 m2 de bâtiment industriel ont donc été installés dans des délais extrêmement courts, puisqu’ils devaient être opérationnels à l’origine le vendredi 29 mars à 23h00.

Des bâtiments industriels adaptés

Les bâtiments sont adaptés au déchargement des camions et résistant à toutes les conditions climatiques.

Les entrepôts destinés aux contrôles douaniers et vétérinaires/phytosanitaires :

  • mesurent 372 m² : 36 et 24 m de long par 6 et 5 m de large sur 5 m de haut
  • comprennent 10 quais de déchargement à 1,20 m, du sol
  • comprennent 11 portes sectionnelles et 10 portes piétons pour faciliter le chargement des camions et la circulation des services de l’Etat

Brexit : bâtiments industriels pour le port de Calais

La gamme de bâtiments industriels [Master] de LEGOUPIL industrie a été choisie pour:

  • sa flexibilité
  • ses délais de montage record
  • son isolation optimale (près de 73 % d’économie de chauffage par rapport à une construction avec couverture en double bâche sur-pressée).

 

Répondant à la conformité Neige & Vent, la charpente de l’atelier a été dimensionnée pour résister à des vents de force 3, soit 186.3 km/h, et une charge de neige de 35 kg/m2.

Mis à l’épreuve dès la dernière semaine de travaux, les équipes et le bâtiment de LEGOUPIL industrie ont dû faire face à des intempéries qui ne les ont pas empêchés de livrer à temps.

« LEGOUPIL industrie a répondu à tous nos impératifs, techniques et de délai, en faisant preuve d’un grand professionnalisme”, affirme-t-on à la SEPD.

La construction à haute vitesse

Deux nouveaux bâtiments industriels de contrôle des marchandises des poids-lourds de 165 et 212 m² construites en 3 semaines au port de Calais.

La SEPD, qui exploite le port de Calais, a fait appel à LEGOUPIL industrie pour construire une nouvelle infrastructure de contrôle. Ces bâtiments industriels sont destinés à la douane et au Service d’Inspection Vétérinaire et Phytosanitaire (SIVEP), afin qu’ils contrôlent les camions de marchandises le nécessitant transitant par le port de Calais depuis le Royaume-Uni. En seulement 3 semaines, deux nouveaux bâtiments industriels de 165 et 212 m² ont été livrés clé en mains le 29 mars.

Brexit : bâtiments industriels pour le port de Calais

Besoin d'un conseil ?

Nous sommes là pour vous accompagner.

Nous contacter